Accueil » Journée mondiale de la protection des données

Journée mondiale de la protection des données

Atypic

28 janvier 2022

Articles de blogue

Journée mondiale de la protection des données

Aujourd’hui s’entrecoupent notre vie privée, publique, professionnelle et notre vie numérique. Le 28 janvier est en effet l’occasion de prendre conscience de l’importance de tout ce qui constitue nos données numériques et surtout, de l’utilisation qui en est faite.

Cette date est un hommage à la Convention 108 du Conseil de l’Europe, adoptée le 28 janvier 1981. Cela fait donc 41 ans que le premier traité international contraignant sur la protection des données a été signé.

C’est aussi une occasion de souligner que c’est cette année qu’entrera en vigueur, en septembre 2022, la première phase de loi québécoise (loi 64) qui vise notamment à implanter une culture de protection des renseignements personnels, à responsabiliser et à rendre plus transparente la détention et l’utilisation de données personnelles1. Elle offrira aussi un meilleur contrôle de leurs renseignements personnels aux individus.

Si vous êtes un organisme, profitez de l’occasion pour :

  • Évaluer la sensibilité des données que vous détenez;
  • Mettre en place un comité sur l’accès à l’information et la protection des renseignements personnels;
  • Amorcer, si ce n’est déjà fait, les ajustements qui seront requis afin de vous conformer aux nouvelles réalités en matière de données personnelles;
  • Mettre à jour sinon mettre en place votre plan en cas de cyberincident.

Si vous êtes un individu, c’est aussi une occasion de considérer :

  • Mettre en place des sauvegardes régulières et récurrentes de vos données;
  • Évaluer et renforcer vos mots de passe;
  • Utiliser un navigateur qui protège votre vie privée sur Internet, autant sur votre ordinateur que sur vos appareils mobiles. Par exemple Firefox. Firefox Focus, Brave, Ghostery ou Opera Touch, si vous êtes sous iOS et Android.
  • Utiliser le mode de navigation privé (onglet privé) de votre navigateur;
  • Ajouter un module extension à votre navigateur, comme Privacy Badger, Ghostery et Disconnect, pour contrôler les renseignements qui sont recueillis lors de votre navigation;
  • Utiliser un moteur de recherche, comme DuckDuckGo, qui n’enregistre pas vos renseignements personnels ou vos données de recherches, et qui ne les partage pas;
  • Sur votre téléphone mobile ou votre tablette :
    • Vérifier les autorisations des applications que vous utilisez et prendre le temps de réfléchir à la pertinence des autorisations accordées, des renseignements qui sont potentiellement recueillis en fonction de l’utilisation et des fonctionnalités d’une application. Une calculatrice n’aurait normalement pas besoin d’avoir accès à vos contacts et données de géolocalisation par exemple!
    • Favoriser les applications qui ne demandent que les autorisations nécessaires, voir aucune.
    • Ne pas vous connecter sur un réseau public sans utiliser une connexion sécurisée (VPN2) de confiance.

Bref, j’espère que ces quelques trucs vous auront aidé à sécuriser encore un peu plus vos données. Et si vous souhaitez être accompagné pour aller plus loin dans ce processus, n’hésitez pas à me contacter!

Envie de participer à la sensibilisation sur le sujet? Soulignez la Journée mondiale de la protection des données en utilisant les hastags suivants dans vos réseaux!

#PrivacyDay  #dataPrivacyDay #DataProtectionDay #JourneeMondialeDeLaProtectionDesDonnees

 

1 Qu’est-ce qu’une donnée personnelle?

Une donnée personnelle, c’est toute information permettant l’identification d’une personne physique. Cela peut prendre la forme d’un nom, d’une adresse postale, d’une adresse électronique, d’un identifiant en ligne, de données bancaires, de données médicales, de données biométriques, d’une photo ou de toute autre donnée liée au sexe, à l’orientation sexuelle, à la religion, etc…

2 Connexion VPN (Virtual Private Network)
Un réseau privé virtuel est un tunnel sécurisé à l’intérieur d’un réseau; notamment Internet. Il permet d’échanger des informations de manière sécurisée puisque ces dernières sont cryptées avant de transiter par Internet. Cette connexion permet d’avoir aussi un certain anonymat, car elle utilise notamment une adresse IP différente de celle de votre ordinateur pour l’identifier sur le réseau.

 

Pour aller plus loin…

 

Parlez-vous l’inclusion?

Atypic, 10 juin 2024

Articles de blogue