Accueil » Comment être un bon gestionnaire dans un OBNL?

Comment être un bon gestionnaire dans un OBNL?

Atypic

26 mars 2015

Articles de blogue

Comment être un bon gestionnaire dans un OBNL?

Les OBNL doivent agir davantage comme des entreprises privées. Au-delà de cet aspect, la réussite des projets d’un organisme à but non lucratif (OBNL) est étroitement liée au profil de son gestionnaire. Son rôle est de gérer les ressources et les projets de façon efficace pour atteindre les objectifs fixés. Voici, selon moi, les qualités essentielles d’un bon gestionnaire un sein d’un OBNL.

Empathie, écoute et patience

Lorsque l’on travaille dans un OBNL, il faut conjuguer avec des groupes très sensibles à la cause en question, que ce soit des bénéficiaires, des bénévoles, des donateurs, des employés ou encore des groupes d’individus qui, bien qu’ils soutiennent une même cause, n’ont pas nécessairement les mêmes approches ni les mêmes objectifs en tête. Ces différents groupes sont tous partisans de leur cause, et le gestionnaire doit prendre le temps d’être à l’écoute de ses interlocuteurs pour pouvoir mener à bien les programmes dont il ou elle est responsable. Ces individus ont tous fait le choix de s’impliquer pour la cause, et il est essentiel que le gestionnaire prenne cela en compte dans ses relations avec eux. Pour ce faire, le gestionnaire doit posséder de grandes qualités d’écoute, d’empathie et de patience.

Confiance, encouragement et collaboration

Travailler dans un organisme du secteur à but non lucratif, c’est travailler avec des ressources limitées. Cela implique bien souvent un travail en petite équipe. Pour le gestionnaire, il s’agit d’avoir une gestion efficace des ressources humaines, tout en offrant des opportunités de rayonnement aux membres de son équipe. Le gestionnaire doit faire confiance aux différents membres de son équipe et travailler en étroite collaboration avec ses collaborateurs.

Le gestionnaire peut offrir des opportunités à ses employés, les encourager à relever des défis et s’impliquer de façon plus importante qu’ils le pourraient au sein d’une grande équipe. Il joue un rôle de mentor en maximisant le potentiel de ses employés, en les accompagnant dans leur travail et en les éclairant dans leur parcours de carrière.

Inspiration et leadership

Avoir une vision et mobiliser les employés à aller dans la même direction n’est pas toujours évident. Cela est d’autant plus difficile dans le contexte des OBNL, où la réalisation d’une mission dépend des ressources disponibles. Le gestionnaire doit être inspirant pour ses employés, pour les bénévoles et pour les donateurs qui veulent s’impliquer. La vision de l’organisation doit être claire.

Pour les employés qui font le choix de travailler dans le milieu des OBNL, il s’agit souvent de faire partie intégrante d’un projet, d’être guidés par une vision et de s’embarquer dans un voyage. Cela requiert de très bonnes qualités de gestionnaire, pour non seulement réussir à transmettre une passion pour la cause, mais aussi pour permettre à son équipe de réaliser des choses extraordinaires!

Le gestionnaire doit donc faire preuve de créativité et maximiser les ressources afin de rallier les différentes parties prenantes autour d’une même cause. Son rôle est crucial pour assurer le bon fonctionnement des projets et des causes qu’il défend.

L’accessibilité et l’inclusion au cœur de l’événement

William Mullen, 10 juin 2024

Articles de blogue

Parlez-vous l’inclusion?

Jennifer Brunet, 10 juin 2024

Articles de blogue