Accueil » J’ai assisté au Sommet TikTok… et j’en rapporte quelque chose pour vous.

J’ai assisté au Sommet TikTok… et j’en rapporte quelque chose pour vous.

Atypic

15 novembre 2022

Articles de blogue

J’ai assisté au Sommet TikTok… et j’en rapporte quelque chose pour vous.

S’il y a bien une chose à retenir du Sommet TikTok, c’est qu’il faut oser et se lancer!

Avec plus de 3 milliards de téléchargements dans le monde, l’application compte 8 nouveaux utilisateurs par seconde. Au Canada, les chiffres n’ont rien à envier aux autres plateformes : 13 millions d’utilisateurs qui consomment en moyenne 50 à 60 minutes par jour de contenu. Son contenu personnalisé génère 80 % des tendances, sa communauté est engagée et la diversité de contenu que la plateforme propose représente une opportunité pour les organismes.

Si vous avez manqué les superbes présentations d’Alexandre Turcotte, spécialiste TikTok, et de Marie-France Gosselin, gestionnaire de communauté, lors de ce sommet 100 % québécois, voici quelques éléments de base pour comprendre comment utiliser efficacement TikTok.

L’authenticité avant tout

Le point commun de vos créateurs de contenus préférés? Sans aucun doute leur authenticité. TikTok est une plateforme de divertissement, les utilisateurs tout comme les créateurs sont là pour avoir du plaisir. Mais comment un organisme peut être authentique? En développant un ton et une personnalité propre au compte.

Les communautés sur TikTok sont transparentes, honnêtes et intransigeantes. Explorez et trouvez votre truc : surfez sur des tendances, développez des concepts qui sortent du cadre, les possibilités sont illimitées pour créer un lien avec votre audience. N’hésitez pas à aller vers l’humour, c’est souvent une recette gagnante.

Un algorithme redoutable

Trois facteurs principaux alimentent l’algorithme pour déterminer ce qui apparaît sur votre fil d’actualité : les interactions avec les utilisateurs (like, partages, commentaires, temps passé sur la vidéo…), les métadonnées (on parle ici des informations disponibles dans vos vidéos : durée, légende, sous-titres, son, texte à l’écran…) et enfin, les paramètres de l’appareil (préférence langue, géolocalisation, type d’appareil…).

L’algorithme agit comme un aimant : vous pouvez suivre des comptes appréciés par votre audience, générer des conversations dans vos sections commentaires, consommer le même type de contenu que votre audience et favoriser le visionnement en faisant jouer vos vidéos en boucle.

Des codes à maîtriser

Sur TikTok, vous n’avez que quelques secondes pour retenir l’attention de l’utilisateur. Votre objectif est donc de l’interpeller et de l’arrêter dans son défilement. Comment? En travaillant votre accroche : ce que vous dites, le texte qui apparaît à l’écran et vos séquences vidéo. Offrez du contenu créatif, de qualité et qui vous représente.

Bien que ce qui va suivre mériterait une section à part entière, j’ajoute la collaboration avec des créateurs (influenceurs) comme un des codes à maîtriser. Le succès passe par la création de contenu répondant aux codes bien spécifiques de la plateforme; or, qui les maîtrisent mieux que les créateurs? En plus de générer un contenu de qualité, une collaboration efficace stimulera de l’engagement et de l’intérêt envers vos causes. TikTok affirme qu’une marque aurait 27 % plus de chances que les gens se souviennent de ses publicités réalisées avec des créateurs. Ce qui nous amène à mon prochain point.

«Don’t make ads, make TikToks»

Les publicités sur TikTok sont des invitations à être plus créatif, plus authentique en proposant du contenu qui parle aux gens. S’il y a une chose à retenir de l’intervention de Clément Santa Maria, fondateur de La Fusée, c’est qu’il faut penser vos campagnes publicitaires en respectant les codes de TikTok et qu’il est inutile de dépenser des milliers de dollars pour avoir des résultats.

73 % des utilisateurs disent qu’ils ont une plus grande connexion avec les marques sur cette plateforme et 62 % des utilisateurs affirment que le contenu commandité est le meilleur moyen de les joindre.

Mais c’est quoi une bonne pub? Un contenu qui va sembler être natif (un contenu original hébergé sur la plateforme), qui raconte une histoire, qui dure entre 20 et 30 secondes, qui intègre un audio libre de droits, qui utilise des références à TikTok et qui, idéalement, met en scène des créateurs de contenu reconnus.

Un calendrier agile

L’intervention du gestionnaire de communauté de l’entreprise Maxi lors du Sommet m’a fait réaliser qu’il n’est pas nécessaire de publier chaque jour, mais que la flexibilité est la clé d’une stratégie réussie.

La création d’un calendrier de contenu pensé des mois à l’avance n’est plus une formule gagnante. Il faut mettre en place un calendrier agile : penser à haut niveau tout en se donnant du temps et de l’espace pour créer du contenu qui surfe sur les tendances, surtout celles qui transcendent les plateformes.

Il faut savoir que la gestion d’un calendrier de contenu vidéo est différente de celle d’un calendrier statique, et que la multiplication des plateformes requiert plus de temps et d’énergie. Il sera important de développer des équipes de création en collaborant avec des créateurs, une agence ou votre équipe à l’interne.

La géolocalisation, un eldorado?

Vous pouvez à présent ajouter un tag localisation dans vos vidéos! La plateforme travaille même sur un nouveau flux baptisé «nearby» qui permettrait aux utilisateurs d’accéder à du contenu à proximité de leur localisation. Une véritable opportunité pour les organismes qui pourront communiquer du contenu à une audience qualifiée.

Alors, oserez-vous vous lancer? Si vous souhaitez un petit coup de main pour combiner TikTok à votre stratégie médias sociaux actuelle, n’hésitez pas à me contacter.

L’accessibilité et l’inclusion au cœur de l’événement

William Mullen, 10 juin 2024

Articles de blogue

Parlez-vous l’inclusion?

Jennifer Brunet, 10 juin 2024

Articles de blogue