Accueil » Les campagnes #mardijedonne au Québec

Les campagnes #mardijedonne au Québec

Atypic

09 décembre 2015

Articles de blogue

Les campagnes #mardijedonne au Québec

La semaine dernière avait lieu la deuxième édition québécoise de Mardi je donne. Cette initiative, créée aux États-Unis en 2012, veut encourager un mouvement public qui met de l’avant la générosité et le partage associé au temps des Fêtes. Elle est née d’un désir de répondre à la glorification de la consommation avec, en tête, les fameux soldes du vendredi noir.

Pour souligner cette tendance émergente, jetons un coup d’œil sur les principales campagnes mises sur pied par des organismes d’ici :

Leucan veut offrir une fête de Noël aux enfants malades

Pour sa première initiative en ligne dans le cadre du Mardi je donne, Leucan s’est fixé un objectif financier de 7 000 $, et l’a atteint à 90 %. Il n’est cependant pas trop tard si vous voulez illuminer le Noël d’Andréa et de ses amis :

Centraide du Grand Montréal sollicite votre appui pour l’accueil des réfugiés syriens

Centraide a produit une série de visuels pour une campagne sur Twitter. En résumé, donner à Centraide du Grand Montréal, c’est aider :

·      Huit organismes qui offrent des services de première ligne aux personnes réfugiées et immigrantes

·      71 organismes qui appuient au quotidien les personnes réfugiées et immigrantes

·      350 organismes actifs dans l’accueil des personnes réfugiées et immigrantes

centraide

Exeko utilise votre portable pour offrir un peu d’art et de culture aux citoyens marginalisés

Le Québec est en retard sur les campagnes de sollicitation par téléphone mobile et le don par texto. Bravo à Exeko qui propose de faire un don de 20 $ en textant EXEKO au 20 222. Deuxième bon coup pour l’organisme : l’utilisation d’un GIF animé pour leur campagne Twitter. C’est d’ailleurs le seul organisme l’ayant inclus dans ses stratégies de médias sociaux en 2015. Drôlement bien fait!

En plus des dons en argent, Exeko accepte les dons matériels tels que les livres, les bandes dessinées, le matériel d’art plastique et même les billets de spectacles.

execo

Ce ne sont que quelques exemples des campagnes 2015. Le mardi je donne n’est pas encore une date que tous les organismes mettent à leur agenda, mais on constate que les initiatives sont tout de même beaucoup plus nombreuses que l’année dernière.

Vous voulez en savoir plus? Consulter le fil Twitter et la page Facebook de Mardi je donne. Sinon, je suis curieux d’avoir votre avis : est-ce que vous voyez un changement de comportement chez vos donateurs? Est-ce une tendance qui va durer ou si, à votre avis, dans quelques années, ce sera de l’histoire ancienne comme, je l’espère, les imbuvables publicités du « vendredi fou »?

L’accessibilité et l’inclusion au cœur de l’événement

William Mullen, 10 juin 2024

Articles de blogue

Parlez-vous l’inclusion?

Jennifer Brunet, 10 juin 2024

Articles de blogue