Accueil » À quel âge peut-on devenir philanthrope?

À quel âge peut-on devenir philanthrope?

Atypic

15 décembre 2016

Articles de blogue

À quel âge peut-on devenir philanthrope?

Noël arrive à grands pas! Et lorsqu’on a des enfants, la période des Fêtes tourne souvent autour de ce qu’ils aimeraient avoir, au détriment de ce qu’ils aimeraient donner et partager.

Mais saviez-vous que les enfants qui sont sensibilisés tôt à la générosité développeront plus tard une meilleure confiance en eux? Certains auteurs, comme Carol Weisman, vont même jusqu’à dire que cela aurait un impact réel sur leur développement personnel et professionnel.

Et selon une étude de la Indiana University Lilly Family School of Philanthropy, les enfants de parents qui donnent et qui leur en parlent donneraient 20 % fois plus que les autres enfants.

Dans cet esprit, voici quelques trucs pour sensibiliser vos enfants aux valeurs et habitudes philanthropiques :

Utilisez Noël comme une période propice pour donner.

La période de Noël est propice pour donner et les enfants y sont souvent sensibilisés à l’école, avec différents projets. Pourquoi ne pas aussi profiter de cette période pour donner en famille!

Tranche de vie :

Cette année, nous avons décidé de faire un calendrier de l’Avent de dons! Chaque jour, les enfants déposent un item de leur choix (nourriture, jouets, vêtements), que nous irons ensemble donner à des organismes venant en aide aux familles dans le besoin.

Assurez-vous que vos enfants vous voient donner.

Lorsque vous appuyez votre cause coup de cœur, si les transactions se font en ligne, assurez-vous de les impliquer en les laissant appuyer sur le bouton DONNEZ. Sinon, donnez de l’argent comptant dans des boîtes de dons à la pharmacie ou à  l’épicerie.

Tranche de vie :

Cette année, mon fils a voulu donner 5 $ pour allumer une lumière dans le Grand sapin de la Fondation Sainte-Justine. Nous l’avons fait ensemble, et il était tellement fier d’appuyer sur le bouton!

Faites-leur prendre conscience de leur geste.

L’idée n’est pas de discuter de combien il a donné, mais surtout, de comment l’enfant se sent après avoir donné. En créant des moments privilégiés en famille autour de l’acte du don, il risque de se rappeler plus longtemps le sentiment qu’il a eu à donner et d’avoir envie de le faire de nouveau.

Tranche de vie :

Après avoir fait son don à la Fondation Sainte-Justine, mon fils m’a dit à quel point il trouvait injuste que des enfants soient malades et pris à l’hôpital. Il a senti que son geste, bien que petit, aiderait ces enfants. Et il en parlé toute la soirée!

Donnez du temps.

Les enfants pensent souvent que donner = argent. Il est donc important de leur montrer que cela peut aussi vouloir dire passer du temps avec des gens ou aider quelqu’un à faire ses courses.

Tranche de vie :

Le 24 décembre, en attendant que le père Noël passe, nous irons en famille partager un repas avec une personne âgée seule, dans le cadre d’une initiative de l’organisme Les Petits frères.

Nous sommes tous responsables de rendre cette génération encore plus généreuse. Et il n’y a pas d’âge pour découvrir le plaisir de donner…

Joyeuses Fêtes!

Parlez-vous l’inclusion?

Atypic, 10 juin 2024

Articles de blogue