Accueil » Quel horizon pour la philanthropie?

Quel horizon pour la philanthropie?

Atypic

29 juin 2017

Articles de blogue

Quel horizon pour la philanthropie?

Chez nos voisins du sud, le BDO Institute for Nonprofit Excellence vient de mener un sondage, en collaboration avec le Non Profit Times. Le but? Comparer les organismes à but non lucratif entre eux afin de leur permettre d’analyser leurs propres benchmarks. Les critères principalement évalués?

  • Planification stratégique
  • Opérations
  • Ressources humaines
  • Gouvernance

Au total, 100 organismes ont répondu à l’appel. De ce nombre, 52 % se disaient craintifs face à l’avenir, en ce qui concerne la recherche de financement.

Les éléments les plus inquiétants :

Les ressources humaines

Les OBNL se disent inquiets de ne pas pouvoir payer adéquatement leurs ressources. Cette problématique engendre beaucoup de problèmes au niveau du recrutement et de la rétention des employés, et on peut alors voir un important taux de roulement au sein des équipes.

Les demandes de financement

Il s’agit toujours d’un défi pour les organismes qui doivent démontrer l’impact de leur investissement années après années. On leur demande toujours de nouveaux chiffres, de nouveaux indicateurs, ce qui les force à développer des nouveaux outils de mesure. Or les ressources en place n’ont pas toujours les compétences pour le faire, et ce temps n’est pas passé à la réalisation de la mission.

Autres faits intéressants :

  • 1 représentant d’organisme sur 4 s’inquiète de l’augmentation des régulations concernant le secteur.
  • 18 % sont soucieux quant à la cybersécurité et aux changements technologiques

Mais puisqu’il faut bien terminer sur une note positive, malgré la difficulté de prévoir ce qui s’en vient pour la suite des choses, les organismes demeurent résilients, chose qui m’inspire et dont je suis témoin au quotidien. Leur créativité leur permet de trouver de nouvelles idées de sources de financement et de mettre de l’avant de nouveaux programmes ou projets pour mieux répondre aux nouvelles attentes des bailleurs de fonds et des donateurs.

Ainsi peu importe ce qui s’en vient, il est clair que le monde de la philanthropie est en train de changer profondément, et les organismes devront être réactifs et ouverts pour transformer en nouvelles opportunités les défis qu’ils rencontreront.

L’accessibilité et l’inclusion au cœur de l’événement

William Mullen, 10 juin 2024

Articles de blogue

Parlez-vous l’inclusion?

Jennifer Brunet, 10 juin 2024

Articles de blogue